Castelnau-le-Lez candidate à l’appel d’offres Territoires engagés pour la nature

Par |
Les berges du Lez, à Castelnau-le-Lez.
Les berges du Lez, à Castelnau-le-Lez.

Depuis le début de son nouveau mandat, le maire Frédéric Lafforgue dirige progressivement Castelnau-le-Lez vers la transition écologique. Raison pour laquelle la Ville s’est portée candidate en septembre à sa labellisation en tant que Territoire Engagé pour la Nature (TEN). Verdict à venir en ce mois de décembre…

L’Agence régionale de la Biodiversité établira si les actions avancées par la ville pour sa candidature méritent la labellisation TEN. Ce label TEN n’octroie pas de financement à la commune, mais peut faciliter l’obtention d’aides de l’Ademe sur certains projets.

Julien Miro, adjoint à la ville durable de Castelnau-le-Lez, au bord du Lez.
Julien Miro, adjoint à la ville durable de Castelnau-le-Lez, porte le dossier TEN.

Trois actions en vue

Dans le cadre de ce label, la commune s’engage à mener 3 actions sur trois ans : restaurer et aménager les berges du Lez ; végétaliser et désimperméabiliser la cour de l’Ecole Vert Parc ; sensibiliser à la biodiversité dans les jardins privés et créer la Maison de la Ville durable et de la biodiversité. 

L’aménagement des berges du Lez vise à préserver et restaurer les milieux naturels, dont une partie de la ripisylve (végétation bordant les milieux aquatiques) est classée Natura 2000. L’idée est de protéger le chabot (type de poisson), espèce endémique du Lez ; de prolonger la trame verte et bleue, mais aussi de permettre aux Castelnauviens de bénéficier d’un nouvel espace vert aménagé pour la promenade. 

Un poisson.
Le chabot du Lez, espèce très fragile endémique du Lez.

La végétalisation de l’école maternelle Vert Parc, qui débutera par sa désimperméabilisation, devrait permettre de créer des zones de refuge pour les oiseaux et d’assurer une continuité écologique approfondie, selon Jean Koechlin, conseiller municipal chargé de la ville durable et des mobilités. 

L'entrée de l'Ecole maternelle Vert Parc à Castelnau-le-Lez
L’entrée de l’Ecole maternelle Vert Parc à Castelnau-le-Lez

La sensibilisation à la biodiversité sera effectuée en partenariat avec le lycée Georges-Pompidou. Il s’agira de réaliser un inventaire patrimonial de la faune et de la flore, ainsi que des espèces envahissantes présentes sur la commune, aussi bien dans les espaces publics que dans les jardins.

Un oiseau mangeant des baies.

Enfin, « la création de la Maison de la Ville durable et de la biodiversité dans le centre-ville de Castelnau-le-Lez, à la Glacière, devrait apporter une pierre de plus à l’édifice de notre politique environnementale », précise le maire Frédéric Lafforgue.

Jean Koechlin, conseiller municipal chargé de la ville durable et des mobilités à Castelnau-le-Lez.
Jean Koechlin, conseiller municipal chargé de la ville durable et des mobilités, est également chargé du dossier TEN.

Virginie MOREAU
vmoreau.hje@gmail.com

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité