Contournement Ouest de Montpellier : concertation publique jusqu’au 30 octobre

Par |

La phase de concertation sur le « Contournement Ouest » de Montpellier se tient du 19 septembre au 30 octobre 2016. Durant cette période, le public peut donner son avis sur le programme et les objectifs, et exprimer ses attentes et ses remarques. Le tracé principal sur 6 km et la réalisation des 5 échangeurs nécessiteront un investissement (prévisionnel) de 230 millions d’euros. Les travaux seront engagés à l’horizon 2020 avec une mise en service par étapes.

En débat depuis 1995, le futur tracé doit apporter une solution à l’engorgement du trafic de la partie ouest de Montpellier. Soumis à deux phases de concertation en 2004 et 2006 permettant de choisir le tracé, puis retardé par les délais de mise en œuvre du déplacement de l’A9, le projet a été relancé en 2014. L’inscription de 25 M€ au contrat de plan Etat-Région 2015-2020 permet de réaliser les études, les acquisitions foncières et les premiers travaux. Le projet est porté par l’État et les collectivités partenaires (Région Occitanie, Conseil départemental de l’Hérault et Montpellier Méditerranée Métropole). Trois communes sont directement concernées par le tracé : Juvignac, Montpellier et Saint-Jean-de-Védas.
La réalisation de ce tronçon de 6 km permettra de réaliser le contournement urbain complet de Montpellier. La section nord du contournement urbain, constituée par la RD65, est déjà en cours d’aménagement par le Département de l’Hérault. La section sud du contournement urbain, livrée en 2017, permettra la séparation des trafics de transit et des trafics locaux via le déplacement de l’A9. À l’est, un futur axe de liaison au niveau du Crès reliera l’autoroute A709 à la section nord du contournement. Le Contournement Ouest de Montpellier (COM) vient boucler ce dispositif d’aménagement et constitue la pièce maîtresse du système de désengorgement des voies à l’ouest. Les projections de trafic montrent l’impérieuse nécessité de réaliser ce contournement. Le trafic, qui était de 28 000 véhicules par jour entre l’A750 et le carrefour Gennevaux en 2015, devrait atteindre de 57 000 à 69 000 véhicules par jour à l’horizon 2032 ; et 78 000 à 95 000 véhicules par jour entre les échangeurs du Rieucoulon et l’échangeur A7-09, contre 32 000 actuellement. Des protections sonores seront mises en place et principalement réalisées par isolation à la source (écrans) et par la diminution des bruits émis, grâce à des revêtements de chaussée absorbants.

 

Les 4 objectifs du projet

– Assurer une meilleure desserte de la zone urbaine de Montpellier depuis l’Ouest en complétant le réseau armature du contournement urbain routier.
– Relier l’A750 et l’A709.
– Contenir la circulation d’échanges périurbains et de transit sur un itinéraire adapté afin de rendre son usage à la voirie secondaire dans les quartiers traversés. -Valoriser les accès au réseau multimodal pour limiter le trafic routier vers le centre urbain.

Une route à 2 x 2 voies avec 5 points d’échanges
Le projet consiste en l’aménagement sur place de 3 sections de routes départementales :
– la RD132 actuellement à 2 x 2 voies, sur une longueur de 1 700 m,
– la RD132E2, élargie à 2 x 2 voies avec rectifications en plan et profils en long, sur une longueur de 2 630 mètres, -la RD612, élargie à 2 x 2 voies + voies de desserte latérales, sur une longueur de 1 700 m.
La longueur totale du projet est de 6 km environ, sans tenir compte des bretelles de raccordement
des deux échangeurs au nord (avec l’A750) et au sud (avec l’A709).

Il est possible de donner son avis autrement que sur les registres « formulaire d’expression » du site www.contournement-ouest-montpellier.fr
– par email : concertation@contournement-ouest-montpellier.fr
– par courrier postal : Concertation Contournement Ouest de Montpellier – DREAL Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Direction Transports – 520, allée Henri II de Montmorency –
34064 Montpellier Cedex 2.
L’ensemble du dossier est en ligne. Projet, expositions, modalités de concertation, actualités peuvent être consultés sur le site dédié : www.contournement-ouest-montpellier

Après la concertation
À l’issue de cette phase de concertation et des choix réalisés, les études seront affinées. Le projet sera à nouveau soumis aux habitants dans le cadre de l’enquête préalable à la Déclaration d’Utilité Publique prévue en 2018.

 

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité