Montpellier aura son Tiers-Lieux* en 2018

Par |
© Vincent Carmet / Atelier End

DOSSIER - Au niveau national, le secteur des ICC – Industries Culturelles et Créatives – représente 1,3 million d’emplois et génère 84 milliards d’euros de revenus par an. La Métropole de Montpellier est l’une des places fortes des entreprises créatives. Avec la structure illusion & macadam, elle lance le projet d'un Tiers-Lieux sur le site de l'ex EAI. Dossier paru dans notre édition HJE Print n°3162 du jeudi 3 août 2017.

Au niveau national, le secteur des ICC – Industries Culturelles et Créatives – représente 1,3 million d’emplois. Les ICC génèrent 84 milliards d’euros de revenus par an. La Métropole de Montpellier est l’une des places fortes des entreprises créatives. Des majors de la création digitale, du jeu vidéo et de l’animation 3D y exercent leurs talents. 2e territoire français du secteur des jeux vidéo et de la création numérique, la Métropole porte le projet de la Cité Créative. Ce futur pôle métropolitain des ICC est prévu sur le site de l’EAI. Le Tiers-Lieux sera le premier projet à prendre corps au sein de la Cité Créative. Ceci, dans un esprit de friche urbaine, entre structures pérennes et architecture. Les clés sont confiées à la structure associative illusion & macadam. * Une orthographe particulière… Attention, « Tiers-Lieux », marque collective, s’écrit avec un T et un L majuscules et un X à la fin de « Lieux », au singulier comme au pluriel. Le projet d’illusion & macadam Ephémère, dans un contexte de transition pour la filière, la mise en place de ce Tiers-Lieux va accompagner le changement d’usage du site. Il entend favoriser l’apparition de nouveaux modèles. Il prendra place d’ici 2018 en plein cœur de la Cité Créative. A l’origine du projet, illusion & macadam, l’accélérateur montpelliérain de projets créatifs et culturels ? C’est un groupement d’entreprises dont la mission est d’accompagner la structuration et le développement de la filière artistique et culturelle. En quinze ans, la coopérative s’est fortement développée. Elle propose aujourd’hui, à Montpellier et Toulouse, un ensemble complet de services et d’outils. Ceux-ci vont de la formation professionnelle et de la production à la diffusion de la danse et des arts numériques. La coopérative réunit 35 salariés et 48 sociétaires qui contribuent à son développement et...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.