« Place à tous » : Montpellier repense son centre-ville

Par |
Polygone-Jean-Paul-Viguier
La fréquentation entre le centre commercial Le Polygone et la Place de la Comédie atteint les 100 000 piétons le samedi. © Jean-Paul Viguier

Dans la continuité de Montpellier Grand Cœur, réflexion ouverte en 2014, la Ville de Montpellier lance une démarche concertée pour le réaménagement de l'épicentre de son cœur de ville sur un espace allant de la place de la Comédie à l'esplanade Charles-de-Gaulle et à la dalle du Triangle.

Le projet Comédie-Esplanade-Triangle s’inscrit dans la continuité des aménagements déjà réalisés ou à venir concernant le boulevard du Jeu-de-Paume, la place Salengro, la grand rue Jean-Moulin ou le Moco (centre d’art contemporain) qui doit ouvrir ses portes en juin 2019, la rénovation du centre commercial Le Polygone et les Halles Laissac, dont l’inauguration est programmée pour le 1er décembre prochain.

Le projet Place à tous porte sur 3 espaces centraux de l’animation et de la dynamique du cœur de ville : la place de la Comédie (13.000 m2), l’esplanade Charles-De-Gaulle (6 hectares au total dont 3 hectares de jardin), et la dalle du Triangle, située à l’entrée du centre commercial Le Polygone (recevant 100 000 piétons le samedi). La volonté est de renforcer la fonctionnalité des lieux et d’harmoniser les équipements – mobilier, éclairages… – tout en valorisant les monuments patrimoniaux présents sur cet espace. Il s’agit également de réussir la connexion de ces espaces avec les quartiers environnants et d’établir une liaison fluide et facilitée vers Antigone et les berges du Lez.

Le secteur concerné, représenté en orange, concerne 8 hectares de réaménagement (source : M3M).

3 équipes pluridisciplinaires seront retenues

La Ville, via la société d’aménagement SA3M (Montpellier Métropole) a lancé une procédure de concours d’architectes. A cette occasion, 3 équipes pluridisciplinaires – incluant obligatoirement un designer ou un artiste, ou les deux – se confronteront avant le choix de la maîtrise d’œuvre, qui doit intervenir au second semestre 2019. Les riverains sont appelés à participer à une large concertation qui a débuté le 20 novembre par une présentation publique à l’Opéra Comédie.

Les candidats retenus devront faire preuve d’imagination et d’efficacité pour cet aménagement emblématique représentant 8 hectares, notamment concernant les volets des déplacements et de la mobilité, du désencombrement, de la végétalisation, de l’accessibilité, du design, de la sécurité et de la gestion des événements organisés de façon récurrente ou ponctuelle.

Un budget avoisinant 100 millions d’euros a été évoqué pour la réalisation de cette opération globale d’aménagement qui pourrait ultérieurement en appeler d’autres dans d’autres quartiers comme la place de la préfecture ou la zone située au sud de la gare (place Carnot).

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité