Montpellier / Cité du Corps humain – Musée national d’anatomie : 2 projets complémentaires

Par |

Et la ville de Montpellier de préciser que « Pour renforcer son attractivité et conforter son identité de ville médicale, d’arts et de savoirs liés au corps, Montpellier mérite que soient développées des propositions, muséographiques et culturelles, complémentaires. C’est bien le sens du nouveau musée d’anatomie et de médecine et de la Cité du Corps Humain. Le premier valorisera l’histoire de la médecine grâce à un patrimoine exceptionnel qui s’enrichira de la prestigieuse collection Orfilla Spitzner. La seconde, plus innovante, proposera une approche à la fois didactique, artistique et scientifique du corps humain au travers d’évènements, d’expositions et d’installations permanentes. »

Didier Sicard, président d’honneur du Comité Consultatif National d’Ethique et du Comité d’Orientation Scientifique de la Cité du Corps Humain, a précisé qu’il n’y avait aucune « adversité entre ces deux projets complices ». Et Jacques Bringer, Doyen de la Faculté de médecine, qui participe depuis le début à la réflexion sur la Cité du Corps Humain, a tenu à en souligner l’évidente complémentarité. Pour lui, « rien n’oppose le musée d’anatomie à la Cite du Corps Humain, ces équipements se renforcent l’un l’autre ».

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité