PAT : 4 projets occitans lauréats de l’AP Programme national de l’alimentation

Par |
concours-agroalimentaire-bio

La liste des lauréats de l’appel à projets national du Programme national de l’alimentation (PNA) est désormais connue. Trois projets alimentaires territoriaux d’Occitanie ont été distingués, plus un projet de niveau national porté par une association occitane.

L’appel à projets national du PNA constitue lun des outils concrets de mise en œuvre de la politique de lalimentation. Il s’appuie sur des partenariats avec les collectivités territoriales, le monde associatif, les organismes institutionnels et les acteurs privés. Les projets régionaux lauréats de l’édition 2019/2020 pour l’Occitanie, sont :

1 – Le Sydel Pays Cœur d’Hérault à l’honneur : un co-portage « élus-citoyens »

Vers un programme alimentaire territorial “3D” « Démocratique-Durable-Décloisonné » en Cœur d’Hérault, porté par le SYDEL du pays Cœur d’Hérault, a retenu l’attention des roganisateurs de l’appel à projets.  Initié en 2012, ce Projet Alimentaire Territorial (PAT) cherche désormais à élaborer en Pays Cœur d’Hérault, un co-portage « élus-citoyens » pour engager le territoire vers un système alimentaire territorial durable et ouvert sur les PAT voisins, pour trouver l’échelle pertinente pour chaque action. Le projet se résume en trois D : démocratique, avec une gouvernance réellement partagée par tous ; durable, par une inscription des actions dans des schémas et politiques contractuelles, dont les documents d’urbanisme ; décloisonné, avec l’ouverture aux PAT voisins.



2 – La Communauté d’agglomération de Carcassonne veut démocratiser la production locale de qualité

L’action « Du champ à l’assiette, l’autonomie alimentaire sur un territoire en transition », portée par la Communauté d’agglomération de Carcassonne a également été retenue. Ce projet se décline en deux axes : « tendre vers l’autonomie alimentaire » et « accompagner l’adaptation de l’agriculture locale au changement climatique », avec l’ambition d’améliorer l’accès des populations fragiles aux produits locaux de qualité.

3 – Un projet alimentaire départemental en émergence dans le Gers

Le projet alimentaire départemental du Gers est mené depuis plus de dix ans, par le Conseil départemental du Gers. Le département agit avec ses partenaires dans le domaine de lalimentation durable. Il entend approfondir son action en élaborant un PAT autour de deux objectifs : renforcer l’articulation entre « bien produire » et « bien manger », notamment dans le secteur de la restauration collective, (aussi au travers de l’éducation à lalimentation des collégiens) ; créer une instance de coordination afin de mutualiser et mettre en cohérence certaines actions des nombreux projets alimentaires locaux déjà existant et de susciter de nouvelles démarches ; il entend également favoriser l‘accès de tous à une alimentation locale de qualité, via un partenariat avec le GIP Gers solidaire.



4 – Menu 2foisBON : kit de formation et d’accompagnement pour les structures associatives

Un projet occitan de niveau national a également été sélectionné. L’association SYNETHIC porte depuis 2016 le Menu 2foisBON avec un comité de pilotage dédié. Depuis 2018, l’association s’est rapprochée de l’Union nationale des CPIE pour créer des points de connexion entre leurs programmes respectifs. Le projet consiste au développement et à la mise à disposition d’un kit de formation et d’accompagnement permettant d’autonomiser les structures associatives porteuses du projet Menu 2foisBON sur leur territoire et d’essaimer ainsi ce dispositif au niveau national auprès des acteurs de la restauration collective afin d’accompagner vers une alimentation durable.



A noter : Fédérateurs, exemplaires et potentiellement essaimables dans toute la France, les quatre projets retenus s’inscrivent dans les priorités de la politique publique de lalimentation : justice sociale, éducation à lalimentation de la jeunesse, lutte contre le gaspillage alimentaire, mise en valeur du patrimoine alimentaire et ancrage territorial, notamment à travers la mise en place de projets alimentaires territoriaux.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité