Projet de territoire : La Vallée de l’Hérault voit son avenir en 3D

Par |

Issu de nombreuses concertations menées avec les acteurs socio-professionnels, les habitants, les élus et les partenaires territoriaux, le projet de territoire 2016-2025 fixe la feuille de route à moyen terme pour les 28 communes de la Vallée de l’Hérault. Trois D constituent le socle de sa philosophie concrète : Durable, Démocratique et Digital. Louis Villaret, président de l’intercommunalité, en a souligné les enjeux…

Le projet de territoire 2016-2025 pose 3 grands principes, 4 orientations et 14 objectifs stratégiques qui seront déclinés en actions concrètes sur la prochaine décennie. Les trois grands principes posent aussi les conditions d’un territoire qui vise l’excellence et veut devenir une « Vallée en 3D ». Le premier D signifie « durable ». Le projet de territoire s’inscrit dans les principes de développement durable ainsi que dans une démarche Agenda 21. Le deuxième D répond aux enjeux démocratiques : « le projet doit être solidaire, participatif et citoyen, avec une gouvernance impliquant le plus grand nombre pour profiter d’une intelligence collective ». Le troisième D désigne le digital, pour connecter la Vallée de l’Hérault à un monde en mutation.

Louis Villaret précise* les orientations menant à une « Vallée en 3D » : « Les principes de développement durable sont ancrés dans l’ADN de la Vallée de l’Hérault depuis toujours. Pour ce nouveau projet de territoire, nous l’avons inscrit en fil rouge dans toutes nos actions, et en 3D. Cela prendra la forme du développement des circuits courts, du développement du numérique et de l’intelligence territoriale, et d’un travail de fond sur la démocratie participative ».

Les 4 grandes orientations se déclinent en 14 objectifs stratégiques. Elles ont pour pivots :
– bâtir une économie attractive, innovante et créatrice d’emplois,
– préserver un cadre de vie de qualité, harmonieux et équilibré,
– proposer des services de proximité accessibles à tous,
– accompagner chacun dans le développement de valeurs humanistes par l’action culturelle.

Le président de l’intercommunalité observe : « Les trois premières orientations portent nos actions depuis 2008 ; nous avons créé la quatrième parce que les événements récents nous rappellent que l’ignorance, la relégation sociale ou encore l’échec scolaire sont le terreau de la radicalisation. La culture est ce qui nous préserve de la barbarie. Elle est plus que jamais à placer dans nos priorités ».

Dans les 14 objectifs stratégiques, on notera pour l’action « économie » l’incontournable soutien au tourisme, dans une vallée dont le patrimoine naturel et historique bénéficie d’une labellisation nationale et mondiale (Unesco) avec des enjeux de cohérence dans la gestion du Grand Site de France Saint-Guilhem-le-Désert – Gorges de l’Hérault pour en préserver la qualité d’accueil et l’intégrité. Louis Villaret confirme : « Le projet de territoire doit rester en adéquation avec le monde et ses évolutions. Il est à la fois l’horizon et un chemin. Mais les valeurs sont posées. C’est un cap que nous ne devrons jamais quitter des yeux…».

L’intégralité du projet de territoire 2016-2025, comprenant les 14 objectifs stratégiques, est disponible sur le site de l’intercommunalité, www.cc-vallee-herault.fr

* Source : Alentours, février 2017.

Articles connexes

• Gignac, des aménagements d’importance en émergence

• Jean-François SOTO : « Gignac retrouve sa place »

• ZAC La Croix de Gignac / Cosmo en voie d’achèvement

• Nouvelle ZAC Passide de Gignac. Un lycée pour le Coeur d’Hérault

• Le Coeur d’Hérault reconnu « Territoire à Energie positive pour la Croissance verte »

• Le Sonambule, moteur culturel dans la Vallée de l’Hérault. Interview de Mathieu Siorat

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.