La conjoncture en Occitanie vue par la Banque de France

Par |
banque-de-france-analyse-conjoncture-novembre-occitanie

La production industrielle a marqué quelques progrès. Les prévisions confirment la bonne orientation de l’activité pour la fin d’année. Les courants d’affaires des services marchands ont légèrement augmenté et ne devraient pas évoluer significativement lors des prochains mois.

Les tendances par secteur (novembre 2018)

  • L’activité industrielle a crû moins fortement qu’en octobre. La fin d’année devrait être assez soutenue. Les mouvements sociaux de ces dernières semaines ont eu un faible impact, même si certaines entreprises font état de retards liés aux difficultés de transport des salariés et des marchandises.
  • Secteur fabrication de denrées alimentaires et de boissons : la production a connu une reprise dans l’ensemble des branches, à l’exception de la branche transformation et conservation de la viande, qui reste stable. Cependant, les livraisons ont été fortement gênées par les « gilets jaunes » qui ont empêché l’accès aux plateformes des clients. Ainsi, les stocks sont bien trop importants pour faire face à des livraisons qui risquent encore d’être perturbées. Les commandes sont stables tant en France qu’à l’étranger. Les carnets sont jugés normaux. Les prix des matières ont poursuivi leur tendance à la hausse sans répercussion sur les prix de vente. Les effectifs ont été renforcés. Les prévisions de hausse demeurent incertaines en liaison avec les mouvements sociaux.
  • Secteur des équipements électriques, électroniques, informatiques et autres machines. L’activité a connu une croissance franche dans toutes les branches du secteur, le mouvement des « gilets jaunes » n’ayant globalement eu que peu d’effets sur ce secteur. La demande s’est stabilisée sur le marché intérieur comme sur les marchés étrangers, et les carnets sont toujours considérés comme élevés. Les prix des matières demeurent haussiers, alors que les prix de vente sont stables. Les stocks sont jugés légèrement insuffisants pour la période. Les prévisions d’activité sont plutôt favorables pour cette fin d’année.
  • Matériel de transport : l’activité globale a progressé. La contribution des différentes branches est toujours inégale. Les carnets de commandes restent très correctement garnis. La fin d’année devrait être assez dynamique.
  • Autres produits industriels : lactivité globale est restée stable. Cette observation se retrouve dans la plupart des  branches, et seul le textile affiche des progressions significatives. Les entrées d’ordres sont également inchangées, tant en interne qu’à l’export. Les carnets demeurent très consistants dans une majorité de branches, à l’exception du textile, où ils ressortent normaux. Les prévisions tablent sur une croissance des fabrications nouvelle et régulière.
  • Services marchands : l’activité globale progresse très légèrement. Il en va de même pour les effectifs. Les courants d’affaires ne devraient pas évoluer au cours des prochains mois.
  • Bâtiment et travaux publics : le troisième trimestre a été particulièrement dynamique, mais les disparités territoriales subsistent. Les carnets de commandes sont bien étoffés. Les effectifs ont peu varié. Les prévisions d’activité à court terme sont toujours bien orientées, malgré quelques interrogations pour 2019.

Selon l’étude de la Banque de France, dans l’ensemble, les mouvements sociaux de ces dernières semaines ont eu peu d’impacts sur l’activité économique, à l’exception du commerce et de certains services. Les principaux problèmes concernent les retards de livraison et les difficultés des salariés pour atteindre leur lieu de travail. Les chefs d’entreprise expriment leur inquiétude si la situation devait perdurer.

 


Source : Banque de France  

Enquête complète disponible sur ce lien

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité