Lunel : une borne pour recharger les véhicules électriques en février

Par |

Courant février 2017, une borne pour recharger les véhicules électriques sera installée à Lunel. Cette borne IRVE sera située sur le quai Voltaire, au niveau du numéro 162. Deux places de stationnement seront réservées au rechargement des batteries des véhicules électriques via la borne installée. Une de ces places sera accessible aux personnes à mobilité réduite. Cette installation devrait être mise en service dans la première quinzaine de mars.

Ce dispositif de rechargement sera accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Deux possibilité s’offriront alors aux usagers de véhicules électriques munis d’une prise normalisée : ils choisiront de s’abonner pour 12 € l’année, et dans ce cas, ils n’auront à s’acquitter que d’1,50 € pour chaque heure de rechargement. Cette possibilité fonctionne comme un abonnement de télépéage, l’usager est débité de sa consommation à la fin du mois. Soit l’usager n’est pas abonné, il paiera son heure de rechargement via Reveo (opérateur public qui rassemble tous les syndicats d’énergies d’Occitanie qui participent au projet) et son application pour smartphone. Alors le débit est immédiat. Il faut savoir qu’avec une heure de recharge, le véhicule obtient environ 80 % d’autonomie. La borne pourra accueillir la plupart des véhicules électriques, y compris les deux roues car elle est équipée de 3 types de prises : domestique, type 1 et type 2. Dans le cas où le véhicule est doté d’un autre type de branchement, les utilisateurs peuvent s’équiper d’adaptateurs pour se raccorder à la borne. A noter que par convention, la Ville de Lunel s’engage à accorder la gratuité de stationnement sur les emplacements qu’elle gère aux véhicules électriques pendant une durée de deux ans (hors emplacements de stationnements privés comme le Parking du Canal).

Installer un dispositif de ce genre revient à 7 367 €, subventionné à 50 % par l’État. Pour sa part, la Ville de Lunel participera à hauteur de 3 346 € et paiera à partir de 2019, une participation aux frais de maintenance de 500 € par an. Hérault Énergies prend à sa charge le reste des frais d’installation et la participation aux frais de maintenance pour 2017 et 2018.

Article connexes :

Véhicules électriques : le réseau de bornes de recharge se déploie dans l’Hérault

Points recharge pour véhicules électriques : 110 bornes dans l’Hérault d’ici 2017

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toute les semaines dans votre boite mail.